Agnès Buzyn montre sa bonne volonté sur la convention des dentistes

Depuis mars 2016, Agnès Buzyn présidait la Haute Autorité de santé. Auparavant, elle était à la tête de l'Institut national du cancer. C'est une femme médecin qui débarque au ministère de la Santé prenant ainsi la place de Marisol Touraine. Professeure spécialisée en hématologie, enseignante et chercheur, Agnès Buzyn était depuis mars 2016 la présidente de la Haute Autorité de santé (HAS). Quelques heures avant sa nomination surprise, cette femme de 54 ans présidait mercredi matin une conférence de presse à la HAS, à Saint-Denis, près du Stade de France. Quand vous souhaitez savoir beaucoup, vous pouvez chercher plus de Lampe de diagnostic sur matériel dentaire.



La ministre de la Santé propose aux syndicats de chirurgiens-dentistes de revoir l’arbitrage du gouvernement précédent. Une réunion est prévue à la rentrée. Quelques mois après l’affrontement entre le ministère de la Santé, l’Assurance maladie et les syndicats de chirurgiens-dentistes, Agnès Buzyn profite de la trêve estivale pour tendre la main aux professionnels. Elle propose qu’une nouvelle session de discussions soit ouverte avec l’Assurance maladie.   

Issue d'une famille de médecins, ancienne interne des hôpitaux de Paris, Agnès Buzyn a réalisé la majeure partie de son parcours de clinicienne hématologue et d'universitaire à l'université Paris-V-hôpital Necker. Elle a été responsable de l'unité de soins intensifs d'hématologie adulte et de greffe de moelle de 1992 à 2011. Comme chercheur, ses travaux ont donné lieu à plus de 150 publications dans des revues scientifiques en langue anglaise.

Des négociations avaient été entamées en 2016 pour modifier la convention nationale des chirurgiens-dentistes libéraux. Avec trois objectifs principaux : renforcer la prévention, améliorer l’accès financier des patients, et favoriser les soins conservateurs. Mais après des mois de discussions, les parties en présence n’étaient pas tombées d’accord. Un arbitrage autoritaire de l’Assurance maladie, fin mars dernier, avait scellé les débats et déclenché la colère des dentistes, qui avaient pour beaucoup fermé leurs cabinets pendant une semaine en juin, répondant ainsi à l’appel des syndicats.

Pas suffisant pour les professionnels, qui estiment que la nouvelle grille de tarifs va susciter un nivellement par le bas des soins. Ils dénonçaient également les effets d’annonce qui, selon eux, ne reposaient pas sur des actions concrètes, mais plus sur un « saupoudrage » inefficace. 







评论

此博客中的热门博文

Hygiène bucco-dentaire : Votre bouche dit tout sur votre état de santé

Intolérance au gluten et ses conséquences sur les dents

Milal Shadrooh, le dentiste britannique qui promeut l’hygiène bucco-dentaire